Gabon : grève des régies financières

Gabon : grève des régies financières

Les agents des régies financières, qui s’étaient engagés à mettre un terme au mouvement social qui agite le Gabon, menacent de reprendre la contestation, faute de réalisation des promesses fites par l’état.

 

Au Gabon, le non-paiement de huit mois d’arriérés de primes et de bonus aux employés des régies financières avait provoqué un mouvement social en début de mois. Dans l’accord du 9 août, le gouvernement s’était engagé à verser un mois de bonus et une prime à chacun avant le 10 août, ainsi que le versement d’un autre bonus avant le 17 août. En retour, les agents ont suspendu leur grève.

 

« Si dans cet intervalle de temps les primes ne sont pas payées, une autre assemblée sera convoquée et on va déclencher une grève générale illimitée », avait prévenu Wilfried Eris Essie Allas, le président de l’Intersyndicale des Douanes Impôts Trésor et hydrocarbures. Or, mes engagements du gouvernement n’ont toujours pas été tenus.

 

« Il est clair que le gouvernement n’a pas tenu toutes ses promesses » indique Erisco Wilfried Ossialas Mvou, président de l’Union générale de la comptabilité publique et du trésor. Pour Régis Immongault, ministre de l’Economie, de la prospective et de la programmation du développement af ces arriérés seront payées grâce aux recettes exceptionnelles et pas en puisant dans le budget de l’Etat.

Publié le 15 août 2017 à 15 h 08 min par La Rédaction

Laisser un commentaire