Fridolin Ambongo : « le pays va mal, debout congolais »

Fridolin Ambongo : « le pays va mal, debout congolais »

La République Démocratique du Congo (RDC) a connu des jours meilleurs, c’est le moins que l’on puisse dire. Entre un président, Joseph Kabila, qui s’est lancé dans une véritable croisade contre son principal opposant, Moïse Katumbi, au détriment de sa propre population et une situation socio-économique « critique » et qui « empire au jour le jour », « le pays va très mal ». 

 

C’est en tout cas le constat fait par Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Mbandaka-Bikoro, et des autres évêques membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo à l’issue de leur 54ème assemblée plénière ordinaire, tenu à Kinshasa du 19 au 23 juin 2017. Ces derniers, dans un message intitulé « Le pays va très mal. Debout congolais ! Décembre 2017 approche », se sont en effet déclarés « profondément inquiets et préoccupés par la détérioration continue de la situation économique, sécuritaire et humanitaire, ainsi que par l’impasse politique actuelle ».

 

Dans le but d’expliquer ses propos, Mgr Fridolin Ambongo s’est confié à Radio Vatican le 4 juillet 2017. Durant cette interview, l’archevêque a notamment appelé son peuple à se redresser et « prendre en main son destin commun ».

 

 

Publié le 4 juillet 2017 à 12 h 51 min par La Rédaction

Laisser un commentaire