Le FMI s’engage à aider le Tchad à diversifier son économie

Le FMI s’engage à aider le Tchad à diversifier son économie

Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé d’un prêt d’environ 312,1 millions de dollars pour soutenir la stratégie de relance du pays.

 

Le FMI vient à l’aide du Tchad. L’institution financière a approuvé un prêt d’une valeur de 312 millions de dollars sur 3 ans au bénéfice de N’Djamena. Cette aide appuiera la stratégie de stabilisation et de relance des autorités de ce pays frappé très durement par la crise du prix des hydrocarbures et la situation de sécurité régionale. Il vise à restaurer la stabilité macroéconomique et à jeter les bases d’une croissance solide et inclusive.

 

« Le programme, appuyé par le nouvel accord de la FEC, vise à stabiliser la position fiscale et externe ainsi qu’à rétablir la viabilité de la dette, par la restructuration de la dette commerciale extérieure, des politiques budgétaires prudentes et la reprise de la croissance », explique le communiqué du FMI. « Les autorités se sont engagées à préserver l’ajustement budgétaire jusqu’à présent et à améliorer la mobilisation des recettes non pétrolières, ce qui nécessite des mesures visant à élargir l’assiette fiscale et à renforcer les administrations fiscales et douanières. »

Publié le 4 juillet 2017 à 21 h 00 min par La Rédaction

Laisser un commentaire