Le Tchad menace de mettre un terme à ses opération militaires extérieures faute de soutien

Le Tchad menace de mettre un terme à ses opération militaires extérieures faute de soutien

Le Président de la République tchadienne, Idriss Déby, menace de retirer ses troupes de l’ensemble des territoires d’opérations en Afrique, faute de soutien des partenaires.

 

Dans une interview conjointe accordée hier dimanche à des organes de presse occidentaux, le Président Idriss Deby laisse entendre qu’il pourrait appeler au retrait de ses troupes de tous les territoires opérationnels où elles sont déployées. « Nous sommes arrivés au bout de nos limites. L’année 2018 va être une année déterminante. Fin 2017, début 2018, si cette situation devait perdurer, le Tchad ne serait plus en mesure de garder autant de soldats à l’extérieur de son territoire, » a prévenu M. Deby.

 

« Nous y sommes encore dans ces zones là mais nous n’avons pas été soutenus. Le Tchad a déboursé sur ses propres ressources plus de 300 milliards Franc CFA, sans que nous n’ayons un soutien quelconque de l’extérieur » a-t-il souligné. Cette sortie intervient sept jours avant le sommet extraordinaire des pays formant le G5 Sahel. « Nous sommes seuls dans cette lutte, du moins pour le moment, personne ne nous a soutenu, même si nous avons adressés des demandes » a conclu le dirigeant tchadien.

Publié le 27 juin 2017 à 10 h 26 min par La Rédaction

Laisser un commentaire