Massacre de Mwanza Lomba : les sept militaires partiellement acquittés

Massacre de Mwanza Lomba : les sept militaires partiellement acquittés

Le tribunal militaire de Mbuji-Mayi (Kasaï-oriental), a requalifié samedi 24 juin 2017 les charges visant sept soldats congolais accusés après la diffusion d’une vidéo dans laquelle on les voyait tirer, parfois à bout portant, sur des miliciens présumés, pour la plupart désarmés.

 

Le tribunal militaire de Mbuji-Mayi a créé la surprise samedi en décidant de requalifier les faits et en abandonnant les charges de « crimes de guerre » visant sept soldats qui avaient été filmés en train d’abattre des homes sans défense dans le Kasaï-oriental.

 

Ces derniers avaient été inculpés pour « crime de guerre par traitement cruel, par mutilation », ainsi que « refus de dénonciation d’une infraction commise par des justiciables de juridictions militaires ». Ils font désormais face à des poursuites pour des infractions du droit interne à savoir : « meurtre, dissipation de munitions et outrage. »

 

« Le tribunal militaire a disqualifié les infractions de crimes de guerre par meurtre, crimes de guerre par mutilation, crimes de guerre par traitements cruels, inhumains et dégradants et refus de dénonciation d’une infraction commise par des justiciables » ont expliqué les juges.

Publié le 26 juin 2017 à 15 h 15 min par La Rédaction

Laisser un commentaire