La fille et le gendre de Denis Sassou-Nguesso mis en examen dans l’affaire des « biens mal acquis »

La fille et le gendre de Denis Sassou-Nguesso mis en examen dans l’affaire des « biens mal acquis »

Julienne Sassou Nguesso, la fille du président congolais Denis Sassou Nguesso, ainsi que son époux ont été mis en examen cette semaine pour « blanchiment de détournement de fonds publics » dans le cadre de l’enquête sur l’affaire dite des « biens mal acquis ».

 

Depuis une semaine se tient à Paris le premier procès des « biens mal acquis », une enquête sur l’origine du patrimoine fastueux de certaines familles de dirigeants africains en France. Dans ce contexte, la fille et le gendre du président congolais Denis Sassou Nguesso ont été mis en examen cette semaine pour des faits de « blanchiment de détournement de fonds publics ».

 

Depuis 2010, un groupe de magistrats financiers français enquêtent sur lesles fortunes de trois familles présidentielles, celles de feu Omar Bongo (Gabon), de Denis Sassou-Nguesso (Congo-Brazzaville) et de Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale). Ils cherchent à établir si elles sont été financées grâce à des deniers publics détournés de ces pays, avec l’aide d’intermédiaires et de sociétés offshores dans les paradis fiscaux.

 

Ici, les juges s’interrogent sur l’achat pour un montant de plus de 3 millions d’euros en 2006 par Julienne Sassou-Nguesso et son époux, via une SCI, d’un hôtel particulier de la banlieue huppée de Paris, à Neuilly-sur-Seine, comportant sept pièces et piscine intérieure.

Publié le 26 juin 2017 à 15 h 25 min par La Rédaction

Laisser un commentaire