Moïse Katumbi annonce son retour « imminent » en RDC

Moïse Katumbi annonce son retour « imminent » en RDC

Dans un point de presse datant de ce vendredi 16 juin, Moïse Katumbi a annoncé son retour au pays. Le Haut-commissariat aux droits de l’Homme des Nations unies a par ailleurs demandé à l’État congolais de prendre les « mesures nécessaires » pour lui permettre de concourir aux présidentielles à venir.

 

« Je rentre au pays pour sauver mon peuple » a annoncé ce vendredi matin Moise Katumbi. Ce dernier était en exil en Belgique depuis un an pour fuir des poursuites judiciaires pour « atteinte à la sûreté de l’État », après avoir prétendument engagé des mercenaires américains, et une condamnation par contumace, à trois ans d’emprisonnement pour la signature supposée d’un faux acte de vente. Il compte prendre part aux élections « prévues » fin 2017, grâce à une lettre de soutien écrite par le Haut-commissariat aux droits de l’Homme des Nations unies (HCDH). Il avait sollicité l’aide de cet organe onusien en début de mois.

 

« Il est demandé à l’État partie [la RDC] de prendre toutes les mesures nécessaires de manière à prévenir tout risque de préjudice irréparable en lien avec l’exercice par l’auteur [Moïse Katumbi] des droits garantis par le Pacte international relatif aux droits civils et politiques » dit le courrier. L’État congolais est « notamment tenu de prendre toutes les mesures nécessaires en vue d’assurer que l’auteur puisse rentrer en RDC et puisse participer librement et en toute sécurité » au scrutin. Ce dernier a rencontré Félix Tshisekedi, le fils de l’opposant historique du pays décédé il y a peu, à Paris ce lundi, pour organiser une alliance de circonstance face à Joseph Kabila.

Publié le 19 juin 2017 à 12 h 41 min par La Rédaction

Laisser un commentaire