Décès de Mgr Jean-Marie-Benoît Bala

Décès de Mgr Jean-Marie-Benoît Bala

La fête de la Pentecôte est endeuillée par la disparition tragique de Monseigneur Jean-Marie-Benoît Bala. L’Evêque de Bafia avait été porté disparu dans la nuit du 30 au 31 mai alors qu’il se déplaçait seul à bord de sa voiture. Un véhicule localisé sur le pont du fleuve Sanaga à 80 kilomètres de Yaoundé. Le corps de Mgr Bala a finalement été repêché le 1er juin et la justice a pris l’affaire en main, car ce décès lui semble « suspect ». Une bien triste nouvelle pour tous les catholiques du diocèse, du Cameroun et à travers le monde.

 

La joie de la venue de l’Esprit Saint atténuera certainement la vive douleur des fidèles du diocèse de Bafia qui viennent de perdre leur évêque dans des circonstances encore obscures. Parti à bord de son véhicule la veille du drame, sa voiture a été retrouvée sur un pont. Un message plutôt énigmatique peut-être rédigé de la main du prélat bien visible à l’avant a également été retrouvé : « Je suis dans l’eau ». Recherché par ses fidèles et la police, Jean-Marie-Benoît Bala a finalement été découvert mort par un pêcheur, le 1er juin. Son corps flottait dans le fleuve. La justice a entamé une enquête pour faire toute la lumière sur une affaire aussi surprenante que triste.

 

Le procureur de la République estime qu’il s’agit d’une « mort suspecte ». Les fidèles sont en peine car le prélat était aimé de tous et avait eu le temps de tisser des liens forts avec ses paroissiens depuis sa nomination en 2003. Ordonné prêtre en 1987, Jean-Marie-Benoît Bala avait consacré sa vie aux hommes et à Dieu. Désormais aux côtés du Père Céleste, il rayonnera pour toujours dans les cœurs et les esprits. L’évêque de Bafia est décédé, mais sa communauté reste debout, pleine d’espérance dans la vie du monde à venir.

Publié le 3 juin 2017 à 10 h 00 min par La Rédaction

Laisser un commentaire