Gabon : Jean Ping en appelle au nouveau président français

Gabon : Jean Ping en appelle au nouveau président français

L’opposant à Ali Bongo, Jean Ping, qui se dit toujours gagnant « par les urnes » de la dernière présidentielle, a demandé au nouveau Président de la République française Emmanuel Macron de reconnaître son élection.

 

Le « président élu » gabonais, Jean Ping, a écrit au nouveau chef d’Etat français pour obtenir de lui que sa victoire « volée » à la présidentielle du 27 août 2016 soit reconnue.  Ce 14 mai, il a profité de la prise de fonction du nouveau président français pour tenter d’attirer son attention sur « la grave crise politique que traverse le Gabon », partenaire historique de la France en Afrique. Celui-ci espère que le nouveau président français va « secouer le cocotier ». « C’est en ma qualité de président élu de la République gabonaise qu’il me plait de vous présenter mes vives et sincères félicitations », écrit-il.

 

Pour Jean Ping et ses soutiens, il faut « que monsieur Macron ait un comportement anti-dictateur. » Pas sûr, cependant, que cette initiative trouve un écho favorable en France, où le pouvoir se voit déjà trop souvent reprocher son ingérence sur le continent africain. Un tort souligné par le Ministrede la Communication gabonais, Alain Claude Bilie By Nze : « Si, soixante ans après, un opposant comme Jean Ping en est à réclamer à l’ancienne puissance coloniale de rétablir ce qu’il appelle la vérité des urnes au Gabon, ça veut dire qu’il est ridicule et qu’il n’a rien compris aux changements intervenus, y compris dans son propre pays ».

Publié le 15 mai 2017 à 16 h 38 min par La Rédaction

Laisser un commentaire