Congo-Brazzaville : les autorités lancent une vaste opération contre les « bébés noirs »

Congo-Brazzaville : les autorités lancent une vaste opération contre les « bébés noirs »

Jeudi 11 mai, le procureur de la République a lancé une grande opération de police afin de combattre le phénomène de banditisme des « bébés-noirs » à Brazzaville – des jeunes adolescents drogués qui sèment la terreur dans certains quartiers de la ville.

 

Depuis le commissariat central de la Tsiémé, un quartier nord de Brazzaville, une opération de sécurité st mise en œuvre depuis hier. En avril dernier, le ministre de la Justice, Pierre Mabiala, avait dénoncé la passivité et le manque de dynamisme des officiers de police judiciaire pour lutter contre le phénomène de jeunes délinquants, souvent accros aux drogues, qui sèment la terreur – en particulier dans cette zone de la ville.

 

Pour le procureur de la République André Ngakala Oko, l’objectif de cette vaste opération est de « permettre à tous les officiers de police judiciaire d’éradiquer par tous les moyens le phénomène de bébés noirs qui sévit dans la ville de Brazzaville. » Pour lui, la fermeté est le mot d’ordre.  « [Ce] sont des terroristes : ils tuent, ils pillent, ils violent les femmes (…), ils sèment la terreur et la désolation », a-t-il accusé.

 

Les autorités n’ont pas communiqué sur le nombre d’agents impliqués dans cette opération.

Publié le 12 mai 2017 à 16 h 07 min par La Rédaction

Laisser un commentaire