Des toutes quant à la date des législatives au Gabon

Des toutes quant à la date des législatives au Gabon

Après un premier report, de décembre à juillet 2017, du fait d’exigences de l’opposition formulées dans le cadre de grand dialogue politique national, les élections législatives gabonaises pourraient souffrir d’un nouveau retard.

 

Le mandat des députés gabonais prenait fin en février. Il a cependant été prolongé jusqu’à la tenue du scrutin de juillet après un report du vote parlementaire dans le pays. Devant certaines demandes de la faction de l’opposition qui participe au dialogue politique national d’Ali Bongo Ondimba, un nouveau report pourrait avoir lieu.

 

L’opposition a en effet demandé un certain nombre de réformes, parmi lesquelles une refonte des circonscriptions électorales et une augmentation du nombre d’élu siégeant au parlement (on passerait 120 à 150). Aussi, si cette requête doit être rencontrée, il est probable qu’elle décale une nouvelle fois le calendrier électoral, comme la loi gabonaise interdit un scrutin la même année qu’un redécoupage.

 

Ce report aurait lieu dans un contexte très tendu depuis le dernier scrutin présidentiel. Les dernières présidentielles ont en effet mené à une crise politique, alors que Jean Ping, candidat malheureux, estime que les résultats ont été truquées, et qu’en conséquence, c’est lui qui a remporté le vote.

Publié le 26 avril 2017 à 10 h 19 min par La Rédaction

Laisser un commentaire