RDC : les seize otages de l’ONU libérés

RDC : les seize otages de l’ONU libérés

Seize membres de l’ONU ont été libérés mardi après avoir été pris en otage dans la matinée par un groupe d’ex-rebelles sud-soudanais dans un camp de réfugiés dans l’est de la RDC. Aucune victime n’est à déplorer.

 

« Nous sommes ravis de confirmer que l’ensemble des 16 membres de la Monusco (Mission des Nations unies en RDC) ont été libérés et sont rentrés chez eux en sécurité » a annoncé un responsable onusien, sous couvert d’anonymat. Ces derniers avaient été enlevés dans le camp de Munigi, qui accueille des anciens combattants dans l’est de la RDC.

 

« Le camp est calme et sous contrôle total de la Monusco », a précisé ce responsable. Une enquête a été ouverte sur cet incident. Elle a pour l’heure révélé qu’aucune victime n’était à déplorer à la suite de cette prise d’otages.

 

Pas moins de 530 anciens rebelles du Soudan du Sud, chassés par les combats dans la capitale du pays, Juba, ont trouvé refuge dans ce camp. L’ONU leur cherche encore un pays d’accueil. Indépendant depuis 2011, le Soudan du Sud a plongé depuis décembre 2013 dans la guerre civile, qui a fait plusieurs dizaines de milliers de morts et environ 3,5 millions de déplacés.

Publié le 20 avril 2017 à 14 h 06 min par La Rédaction

Laisser un commentaire