La BEAC annonce une hausse de son taux directeur

La BEAC annonce une hausse de son taux directeur

La Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC) a fait connaitre ses estimations pour les Etats de l’Afrique Centrale. Elle a ajusté « en conséquence » sa politique monétaire.

 

« Nous avons tenu compte de la conjoncture de la zone et avons décidé de mettre la politique monétaire en cohérence avec les politiques budgétaires des États », a expliqué le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli. Le Tchadien a noté « la confirmation des perspectives de l’affaiblissement des activités économiques en 2017 » dans la sous-région.

 

La Banque prévoit en effet une croissance de 1,6% en 2017, sont « la principale raison de ce ralentissement trouve sa source dans persistance des effets de la chute des cours mondiaux du pétrole combinés aux coûts économiques du maintien de la paix et de la sécurité ». Après avoir atteint 1,1% du PIB en 2016, l’inflation se situerait à 2,6% en 2017. Le déficit budgétaire passerait de 5,6% à 3,2% sur la même période.

 

La BEAC revoit donc à la hausse son taux directeur de 50 points de base. Le taux d’intérêt des appels d’offre passe de 2,45% à 2,95% au terme de cette session ordinaire du CPM.

Publié le 27 mars 2017 à 16 h 43 min par La Rédaction

Laisser un commentaire