RDC : Sept soldats arrêtés après la vidéo scandale tournée au Kasaï-Central

RDC : Sept soldats arrêtés après la vidéo scandale tournée au Kasaï-Central

La justice militaire congolaise a annoncé, samedi 18 mars, avoir arrêté sept militaires accusés d’avoir ouvert le feu sur des civils dans un village du Kasaï-Central. Une vidéo les montrait tirer sur des villageois, puis les insulter avant de les achever.

 

Les autorités congolaises livrent les premiers résultats de l’enquête qui a suivi une vidéo virale, où on voyait des hommes en uniforme abattre froidement des civils sans défense. « En rapport avec cette vidéo, nous avons mis la main sur sept suspects, tous éléments des FARDC, qui sont actuellement en détention », parmi eux des officiers et des sous-officiers, a déclaré lors d’une conférence de presse le général-major Joseph Ponde, auditeur général des FARDC.

 

Ils sont poursuivis pour « crimes de guerre par meurtre », « crimes de guerre par mutilation », « crimes de guerre par traitements cruels inhumains et dégradants » et enfin « refus de dénonciation d’une infraction commise par des justiciables de juridictions militaires ». L’enquête a par ailleurs permis la découverte de deux fosses communes. Depuis la découverte des massacres dans cette région, la communauté internationale exige l’ouverture d’une enquête indépendante.

Publié le 20 mars 2017 à 18 h 21 min par La Rédaction

Laisser un commentaire