Wilfrid Nguesso mis en examen dans l’affaire des biens mal acquis

Wilfrid Nguesso mis en examen dans l’affaire des biens mal acquis

Wilfrid Nguesso est accusé d’avoir détourné des fonds publics. Il a été mis en examen en France dans l’enquête sur les « biens mal acquis ».

 

On ne choisit pas sa famille. Le neveu de Denis Sassou Nguesso, Wilfrid, a été mis en examen en France le 9 mars dernier pour « blanchiment de détournement de fonds publics » dans le cadre de l’affaire dite des « biens mal acquis ». Les enquêteurs cherchent à savoir si des sociétés offshores à l’île Maurice, aux Iles Vierges Britanniques, à Dubaï et Hong Kong ont servi à financer l’achat de nombreux biens immobiliers dans le pays.

 

En ce qui concerne Wilfrid Nguesso, les faits se seraient déroulés entre 2000 et 2011 en France. Ce dernier dirige la société congolaise de transports maritimes (Socotram), qui perçoit des redevances sur le trafic maritime et le frêt pétrolier. Or, les juges français affirment qu’une partie de ces fonds auraient été détournée pour servir à l’enrichissement personnel de Wilfrid Nguesso. Une perquisition a permis de trouver plusieurs relevés de comptes bancaires alimentés directement par la Socotram.

 

Dans le cadre de cette enquête sur les biens mal acquis, la famille d’Ali Bongo, président du Gabon, était également visée par l’enquête. En outre, Teodorin Obiang, fils aîné du président de Guinée équatoriale et lui-même vice-président du pays, doit être jugé au mois de juin à Paris.

Publié le 17 mars 2017 à 7 h 52 min par La Rédaction

Laisser un commentaire