Épidémie de paludisme déclarée au Burundi

Épidémie de paludisme déclarée au Burundi

Le ministère burundais de la Santé a affirmé ce lundi que le pays était actuellement touché par une épidémie de paludisme. Depuis le début de l’année, 700 décès dus à cette maladie ont été recensés et l’OMS s’inquiète, dans un rapport, de la propagation du virus dans un pays gravement touché par des violences et des baisses drastiques de budget en matière de santé publique.

 

 Josiane Nijimbere, ministre burundaise de la Santé a déclaré ce lundi que le paludisme avait « largement dépassé les seuils épidémiologiques ». Une annonce qui s’appuie sur un rapport de l’ONU qui a dénombré 1,8 million de cas (dont des récidives) depuis le début de l’année. En deux mois, le paludisme a déjà fauché 700 personnes et cela fait craindre une épidémie de grande ampleur à l’image de l’année dernière. Le nord, l’est et le centre du Burundi constituent les trois principaux foyers et les seules provinces de Muyinga, Karuzi, Kirundo, Gitega et Ngozi représentent 56 % des cas avérés.

 

Cette nouvelle épidémie s’explique notamment par les conséquences du réchauffement climatique. Le Burundi était, il y a quelques années encore, peu exposé au paludisme, mais le changement climatique et les marais plus nombreux en raison du développement de la riziculture changent négativement la donne. L’inquiétude existe sur les stocks de traitement disponibles car le ministère de la Santé est en proie à une crise budgétaire sans précédent avec une enveloppe inférieure de 54 % par rapport à 2016. La crise économique issue de la crise politico-sociale pourrait aggraver les effets de l’épidémie. Un danger imminent dont a conscience Josiane Nijimbere et qui l’a poussé à appelé  « tous nos partenaires pour qu’ils nous soutiennent en cette période d’épidémie qui constitue une grande urgence de santé publique ». La ministre estime qu’il faudra 31 millions de dollars pour lutter efficacement contre cette nouvelle épidémie.

Publié le 15 mars 2017 à 10 h 13 min par La Rédaction

Laisser un commentaire