Fausse rumeur sur la mort d’Antoinette Sassou N’Guesso

Fausse rumeur sur la mort d’Antoinette Sassou N’Guesso

La toile congolaise a été envahie en fin de semaine dernière par de rumeurs disant la première dame congolaise, Antoinette Sassou N’Guesso, décédée. Cette « fake news » a été immédiatement démentie, et l’épouse du président se porte au mieux.

 

Vendredi, les utilisateurs des réseaux sociaux ont été confronté à la contagion d’une fausse nouvelle : la première dame du Congo Brazzaville est morte. Un photomontage d’un JT espagnol appuyait cette annonce – mais elle comportait une faute de grammaire de base, étant démunie d’article défini ou de préposition.

 

L’annonce elle-même comportait son lot de fautes de conjugaison : « viens » en lieu et place de « vient », et « quittés », un participe passé accordé au pluriel, là où il fallait de l’infinitif. Certains sont néanmoins tombés dans le panneau et ont rediffusé la « nouvelle ».

 

Le mensonge a été rapidement dénoncé. Dans la soirée de vendredi, le ministre congolais de la Communication et porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla, a pris la parole afin d’écarter cette rumeur, la qualifiant « d’information fantaisiste ».

 

Il y a quelques semaines, c’est le président lui-même, Denis Sassou N’Guesso, qui était donné mort après une évacuation médicale d’urgence. La Première dame du Cameroun Chantal Biya et certains autres chefs d‘État africains en ont également fait les frais.

Publié le 8 mars 2017 à 14 h 04 min par La Rédaction

Laisser un commentaire