Le Cameroun à la recherche des milliards de la CEMAC

Le Cameroun à la recherche des milliards de la CEMAC

Le gouvernement camerounais va lancer sa troisième émission de bons du trésor assimilables ce mercredi 8 mars et espère lever 5 milliards de Fcfa. Cette opération est destinée aux pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique central (CEMAC) et a pour objectif de financer plusieurs projets d’infrastructures.

 

Le Cameroun connaît une période économique plutôt bonne au regard de la croissance de l’ordre de 5 % et une inflation à environ 0,9 % en 2016, mais pour que la dynamique puisse persister, il est nécessaire de préparer l’avenir. C’est ce qu’entreprend le gouvernement avec l’annonce de la troisième émission de bons du trésor assimilables en ce début d’année 2017. Les deux premières ont été lancées les 1er et 8 février dernier d’un montant de sept milliards de Fcfa.

 

Cette nouvelle levée « se déroulera auprès de 16 spécialistes en valeurs du trésor (SVT) du pays émetteur mais aussi du Congo, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad », selon le communiqué de l’agence de presse africaine (APA). Les cinq milliards recherchés serviront à financer plusieurs projets d’infrastructures avec une priorité mise sur le réseau routier.

 

Sur la seule période 2017-2018, le Cameroun ambitionne de bitumer plus de 1 600 kilomètres de route avec pour objectif à l’horizon 2020 d’avoir 8 500 kilomètres de route bitumée contre 6 000 actuellement. Outre ces projets routiers, le gouvernement souhaite investir dans le développement énergétique dans le sillon du barrage de Memeve’ele dont une grande partie des financements a déjà été trouvée auprès de la banque d’export-import de Chine, China Exim Bank. Le Cameroun souhaite séduire un nombre croissant d’investisseurs et cela passe en premier lieu par les marchés financiers. L’année 2017 sera importante de ce point de vue et donnera une tendance de fond pour les cinq prochaines années.

 

Publié le 6 mars 2017 à 9 h 25 min par La Rédaction

Laisser un commentaire