Tchad : 69 étudiants condamnés pour outrage à l’autorité

Tchad : 69 étudiants condamnés pour outrage à l’autorité

Un important groupe d’étudiants arrêtés lors de récentes manifestations contre le ministre tchadien de l’enseignement supérieur ont été condamnés un mois de prison ferme, mardi, par le tribunal de grande instance de N’Djaména.

 

Plusieurs groupes d’étudiants tchadiens ont manifestés pour perturber la visite au campus l’université de Toukrade au sud de N’Djamena des ministres tchadien et sénégalais de l’Enseignement supérieur – resectivement le professeur Mackaye Hassane Taïsso et Mary Teuw Niane. Une idée mal avisée, au vu de la réaction des autorités : plusieurs dizaines ont été interpellés par les forces de l’ordres et poursuivis pour destruction de biens, outrage à autorité et violence par voies de fait.

 

Sur les 71 personnes interpelées, deux sont libérés au bénéfice du doute, les autres ont été condamnés à un mois de prison ferme. Le procès des étudiants s’est déroulé sous très haute surveillance policière, et après le rendu du verdict les condamnés ont été évacués en catimini par une porte dérobée afin d’éviter le public qui attendait à l’entrée principale. D’après l’un des avocats des étudiants, toutefois, ces derniers n’ont pas été arrêtés en flagrant délit de manifestation mais dans un bus qui quittait l’université.

Publié le 1 mars 2017 à 11 h 05 min par La Rédaction

Laisser un commentaire