Réunion sur la crise Libyenne à Brazzaville

Réunion sur la crise Libyenne à Brazzaville

Plusieurs chefs d’état africains se sont réunis le 27 janvier à Brazzaville pour examiner les perspectives de solution pour la crise libyenne, dans le cadre du Comité de haut niveau de l’Union africaine.

 

Le conflit libyen n’en finit pas. Le pays est plongé dans une guerre civile meurtrière depuis la chute de Mouammar Khadafi et le gouvernement d’union nationale (GNA) de Fayez al-Sarraj, soutenu par les Nations unies et basé à Tripoli, ne parvient pas à asseoir son autorité. Il est contesté une insurrection soutenue notamment par la Russie, basée à Al-Bayda à l’est du pays. En plus de quoi, de groupes terroristes comme l’Etat Islamique ont profité du chaos pour s’infiltrer et prendre le contrôle de certaines villes.

 

Depuis le 8 novembre 2016, Denis Sassou Nguesso préside le Comité de Haut Niveau de l’Union africaine sur la Libye qui comprend le Congo, l‘Éthiopie, la Mauritanie, le Niger et l’Afrique du Sud. Vendredi 27 janvier, ces pays se sont réunis afin de parler d’une sortie négociée du conflit. Le résident congolais a posé trois objectifs : « trouver des voies et moyens de mener une mission d’information auprès des parties libyennes, engager des consultations auprès des partenaires intéressés, et enfin, préparer les conditions de la tenue d’une réunion de réconciliation nationale en Libye ».

 

Idriss Déby Itno, qui préside l’Union africaine s’est rendu à la réunion afin de soutenir lui aussi une solution pacifique.

Publié le 30 janvier 2017 à 16 h 14 min par La Rédaction

Laisser un commentaire