Le Tchad ferme sa frontière avec la Libye

Le Tchad ferme sa frontière avec la Libye

Les autorités tchadiennes, par l’intermédiaire du Premier ministre Albert Pahimi Padacké, ont annoncé la fermeture de la frontière commune avec la Libye. Cette fermeture a été décidée pour répondre à une menace sécuritaire de plus en plus forte dans le nord du pays. Des forces djihadistes malmenées par l’armée libyenne refluent et opèrent à la frontière entre les deux pays. Une menace nouvelle qu’espèrent endiguer les autorités par cette décision.

 

Le Tchad possède une frontière longue de 1 055 kilomètres avec la Libye. Une zone aussi immense que dangereuse où des éléments terroristes se signalent depuis plusieurs semaines. Notamment frappés par des raids aériens de l’armée syrienne, des groupes se délitent et se reconstituent dans cette zone désertique difficilement contrôlable. Les autorités libyennes démentent la présence de combattants tchadiens en Libye, mais la situation est confuse.

 

Dans un discours à la radio et à la télévision, le Premier ministre Albert Pahimi Padacké a expliqué que « face aux périls qui menacent l’intégrité du territoire national, le gouvernement a décidé d’une part, de procéder à la fermeture de notre frontière terrestre avec la Libye, et d’autre part, de déclarer les régions frontalières de la Libye zones d’opérations militaires ».

 

Le Premier ministre assure que « dans leur débâcle, quelques groupes terroristes isolés ont convergé vers le sud de la Libye, c’est-à-dire à la frontière nord de notre pays, qui se trouve ainsi potentiellement exposée à une grave menace d’infiltration terroriste ». La menace est claire et rappelle que le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (Fact) est présente dans cette région. Une présence qui est prise très au sérieux car ce groupe fondé en avril 2016 est directement issu de l’ex-Union des forces pour la démocratie et le développement qui avait déferlé depuis le nord du pays en 2008 avant d’être repoussé in-extremis à N’Djamena en 2008.

Publié le 8 janvier 2017 à 10 h 00 min par La Rédaction

Laisser un commentaire