Nouveau massacre de civils en RDC

Nouveau massacre de civils en RDC

Le Nord-Kivu ne connaît pas de trêve avec un nouveau massacre perpétré dans la région d’Eringeti. 22 civils ont été assassinés samedi après-midi par des meurtriers qui semblent appartenir aux Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe paramilitaire de musulmans ougandais qui terrorise la région depuis plus de vingt ans. Les troupes congolaises ont annoncé qu’elles luttaient avec fermeté sur le terrain, mais les massacres de civils sont malheureusement plus que jamais une réalité.

 

Le territoire de Beni est une nouvelle fois endeuillé après l’annonce officielle d’un massacre qui a fait au moins 22 victimes, toutes civiles.  L’administrateur territorial, Amisi Kalonda, a expliqué que 22 corps avaient été retrouvés à Eringeti et ses environs. Mutilés à l’arme blanche et à la machette, les habitants ont certainement été victimes d’un nouveau raid des Forces démocratiques alliés (ADF). « Le mode opératoire, c’est toujours le même » et touche une fois encore cette zone meurtrie à plusieurs reprises.

 

Ce massacre est imputé à l’ADF dont quatre membres ont par ailleurs été neutralisés. Déjà vendredi, une attaque attribuée à l’ADF avait été repoussée avec succès à Oicha, soit à une vingtaine de kilomètres des lieux du massacre. Aucune perte n’est à déplorer du côté de l’armée. La région n’en finit pas d’être le théâtre de massacres qui ne sont pas uniquement du fait de l’ADF. En effet, selon plusieurs experts, l’armée régulière, des groupes paramilitaires et des trafiquants de tout poil commettent régulièrement des exactions. Au cours des deux dernières années, le nombre de massacres est en nette progression et on compte plus de 700 victimes. Les autorités ne semblent pas être en mesure de mettre fin à ce fléau d’autant plus que de vives tensions politiques apparaissent dans la capitale et détournent l’attention. Le territoire de Beni risque de vivre dans la crainte pendant longtemps encore.

Publié le 27 décembre 2016 à 10 h 00 min par La Rédaction

Laisser un commentaire