RDC : quels espoirs pour un accord ?

RDC : quels espoirs pour un accord ?

Un accord de sortie de crise, actuellement en discussion, tente de mettre un terme à quatre jours de violences meurtrières autour de la fin du mandat du président Joseph Kabila en République Démocratique du Congo.

 

La tension en RDC a repris de plus belle depuis le 19 décembre, lorsque le mandat du président Kabila s’est achevé sans que les élections à venir ne soient organisées. Si un accord de sortie de crise a été évoqué dans la nuit de jeudi à vendredi, la situation se serait « compliquée » à nouveau. Les négociateurs s’étaient pourtant quittés jeudi soir en affichant un certain optimisme.

 

Les réunions se multiplient à Kinshasa mais elles butent notamment sur l’avenir du chef de l’État. La coalition de l’opposition, « le Rassemblement », menée par l’opposant historique Étienne Tshisekedi, souhaite le départ immédiat du président sortant, accusé de vouloir rester au pouvoir après les deux mandats autorisés par la Constitution.

 

Les évêques catholiques de la République démocratique du Congo, qui ont déployé des efforts considérables afin de permettre un dialogue entre les forces vives du pays, ont fixé un ultimatum à ces pourparlers. La Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) exige qu’au plus tard le dimanche 25 décembre – une date symbolique.

Publié le 23 décembre 2016 à 14 h 21 min par La Rédaction

Laisser un commentaire