L’ambassade américaine visée par des tirs à N’Djamena

L’ambassade américaine visée par des tirs à N’Djamena

Un individu tchadien a été arrêté ce mercredi 30 novembre par les forces de sécurité après avoir ouvert le feu contre des policiers chargés de protéger l’ambassade des Etats-Unis à N’Djamena. Selon les premiers éléments issus de l’enquête, la personne serait détentrice d’un pistolet de fabrication turque et aurait prêté allégeance à l’Etat islamique.

 

La sécurité au Tchad et plus particulièrement à N’Djamena vient d’être éprouvée avec un une tentative d’attentat dont le responsable serait un homme tchadien. Ce dernier serait arrivé aux abords de l’ambassade des Etats-Unis en moto et aurait tiré sur les forces de l’ordre avec un pistolet à billes. Une arme qui peut être mortelle si utilisée à bout portant et si le projectile atteint un organe vital. Aucun policier n’a été blessé, mais la menace est prise d’autant plus sérieusement que l’individu serait un djihadiste se reconnaissant de l’Etat islamique.

 

L’homme a été maîtrisé et envoyé dans le quartier général des services de renseignement. Un testament dans lequel il fait allégeance à l’Etat islamique a été retrouvé sur lui. Cet attenta raté illustre la menace réelle qui règne sur la capitale tchadienne. Une ville qui a été victime d’un double-attentat en juin 2015 qui a fait une vingtaine de morts et au moins cent blessés. Les intérêts étrangers et les symboles du pouvoir tchadien sont les cibles privilégiées des djihadistes.

Publié le 30 novembre 2016 à 18 h 07 min par La Rédaction

Laisser un commentaire