Le gouvernement tchadien tente de sortir de la spirale gréviste

Le gouvernement tchadien tente de sortir de la spirale gréviste

Reçus par le Premier ministre tchadien Albert Pahimi Padacké, les syndicalistes des secteurs de la santé et de l’éducation – en grève – ont bien perçu ce pas fait vers eux pour sortir de la crise. Pourtant, le contenu de la réunion ne les a pas séduits car il leur a été demandé une trêve de douze mois afin de repartir sur de bons rails. Une demande rejetée car la question des arriérés de salaire doit être réglée avant toute chose selon les syndicats.

 

Après trois mois de grève dans l’administration qui paralyse notamment les secteurs de l’éducation et de la santé, les autorités tchadiennes ont fait un geste en recevant les représentants des grévistes. Le Premier ministre leur a proposé une trêve de douze mois dans un appel à la concorde nationale alors que le pays traverse une grave crise budgétaire. Une période d’un an pendant laquelle le gouvernement pourrait répondre aux revendications des grévistes, mais ces derniers n’ont pas été convaincus par cette solution et souhaitent que le premier geste prenne la forme du paiement des arriérés de salaire. Les accusations de corruption et de prises illégales d’intérêts par des proches du pouvoir ne cessent d’alimenter la grogne.

 

Barka Michel, président de l’union des syndicats du Tchad, a déclaré que « la demande de la trêve sera examinée dès que le gouvernement aura payé trois mois d’arriérés de salaires ». La principale centrale syndicale, la CST, discute avec ses membres pour convenir d’une position ferme concernant cette proposition gouvernementale mais il semble d’ores et déjà que les autorités devront faire un effort supplémentaire pour être entendues. Le dialogue n’a donc pas abouti à grand-chose pour le moment, mais l’on peut se réjouir que la table des négociations ait été inaugurée. Le gouvernement tchadien va devoir faire des choix budgétaires et politiques importants qui changeront la trajectoire d’un pays en profonde crise.

 

Publié le 26 novembre 2016 à 10 h 00 min par La Rédaction

Laisser un commentaire