L’entourage de Joseph Kabila mis en cause par les « Lumumba papers »

L’entourage de Joseph Kabila mis en cause par les « Lumumba papers »

Le clan Kabila est accusé par le quotidien belge Le Soir d’avoir détourné de l’argent par l’intermédiaire de la banque BGFI. A l’origine des révélations, Jean-Jacques Lumumba, acine employé de la banque et l’un des petits-neveux de Patrice Lumumba.

 

Une succession d’affaires s’acculuent dans l’entourrage du président de République Démocratique du Congo, Joseph Kabila. Le dernier en date a été révélé par le quotidien belge Le Soir, dans son édition du 29 octobre. Le journal accuse plusieurs proches du président Joseph Kabila d’avoir effectué des montages financiers frauduleux. Ainsi, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) aurait obtenu un crédit de 25 millions de dollars auprès de BGFI Bank alors qu’elle disposait de plus de 55 millions sur un compte parallèle.

 

Le quotidien souligne que l’un des comptes de la Commission électorale, sur lequel était déposé l’argent censé financer le processus électoral en RDC, a été fréquemment ponctionné. Il constate une multiplication des « retraits douteux allant jusqu’à 1,5 millions de dollars » s’appuyant sur « des chèques non justifiés qui se sont succédés à un rythme infernal ». En outre, la banque BGFI aurait elle-même prélevé en cinq mois « près de 3 millions de dollars d’intérêts et de commissions. »

 

L’homme qui a permis ces fuites n’est autre, que Jean-Jacques Lumumba. Ce dernier a quitté son poste, emmenant avec lui des photocopies de documents compromettants.

Publié le 2 novembre 2016 à 7 h 06 min par La Rédaction

Laisser un commentaire