Mohamed Ibn Chambas veut réconcilier le Cameroun et le Nigeria

Mohamed Ibn Chambas veut réconcilier le Cameroun et le Nigeria

Mohamed Ibn Chambas a été appelé pour se saisir du conflit de frontière né aux abords du lac Tchad entre le Cameroun et le Nigeria au début des années 1990. Ila vient de mener à bien une mission de lever de fonds en Europe.

 

Les relations entre le Nigeria et Cameroun sont bien sur la voie du réchauffement. Après le front commun contre Boko Haram et des rencontres d’état intervenues au printemps dernier, c’est au tour des conflits frontaliers d’être mis sur le devant de la scène. Dans le but de dépasser les tensions liées au retrait des eaux du lac Tchad et à la migration de ses ressources (eaux, poissons, pâturages, foncier agricole) vers le Cameroun, Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest, a été dépêché.

 

Le ghanéen, président de la Commission mixte Cameroun–Nigeria, doit désormais parvenir à lever pas moins de 14 millions de dollars. Pour ce faire, il s’est rendu une semaine durant à Paris, Londres et Berlin. Auparavant, à Bruxelles, il s’était entretenu avec Koen Vervaeke, DG Afrique du Service européen pour l’action extérieure, et Stefano Manservisi, DG de la Direction de la coopération internationale de la Commission européenne.

 

Ces rencontres ont pour but de mobiliser des fonds afin de compléter les 3 millions versés conjointement par Yaoundé et Abuja dans ce dossier.

Publié le 1 novembre 2016 à 4 h 39 min par La Rédaction

Laisser un commentaire