Rwanda : les drones sauveurs de vie

Rwanda : les drones sauveurs de vie

Depuis quelques semaines, les Rwandais peuvent voir le ciel zébré de drones qui font la navette entre hôpitaux et cliniques du pays. Des drones à usage médical qui sont lancés dans les airs afin de ravitailler en vaccin et en poches de sang les centres de soin les moins accessibles. Un gain de temps salutaire qui a pour origine l’entreprise américaine Zipline et qui bénéficie du soutien de plusieurs ONG. Une petite révolution est en vol.

 

13 kilogrammes de technologie, une cargaison pouvant atteindre 1,5 kilo et un parachute pour faire atterrir en douceur vaccins et poches de sang. La santé publique entre dans une nouvelle dimension au Rwanda grâce à des drones d’une autonomie de 150 kilomètres et dont la vitesse maximale est de 70 kilomètres par heure. Lancés depuis une base située à cinquante kilomètres de la capitale, les quinze drones délivrent quotidiennement des colis vitaux aux cliniques de l’Ouest rwandais. Une vraie avancée en terme de santé publique dans un pays très vallonné où les trajets sont difficiles et prennent énormément de temps lors de la saison des pluies.

 

L’entreprise américaine Zipline est à l’origine de ce projet novateur. Si le coût d’un tel service n’a pas été dévoilé, on assure qu’il est équivalent à celui d’un trajet par la route. Son PDG, met en avant la rapidité de ce système et a réussi à convaincre de grands investisseurs puisque le fondateur de Yahoo, le cofondateur de Microsoft (Paul Allen) et Google Ventures ont investi des millions de dollars dans l’entreprise. Des ONG, conscientes de l’avancée que constituent ces drones soutiennent également se projet qui devrait s’étendre à l’ensemble du territoire rwandais d’ici à la fin de l’année 2017.

Publié le 16 octobre 2016 à 10 h 12 min par La Rédaction

Laisser un commentaire