La République du Congo baisse son budget annuel de 25%

La République du Congo baisse son budget annuel de 25%

Fragilisée par la crise du prix du baril, l’économie congolaise risque de ralentir momentanément. Afin d’éviter d’endetter le pays davantage, le gouvernement a décidé d’une baisse de son budget.

 

Le Conseil des ministres du Congo-Brazzaville a adopté vendredi soir un projet de loi de finances pour l’année. Face à la crise du prix du pétrole, le pays a décidé de suivre la voie de la diligence, et de baisser ses dépenses d’un quart. Le pays est en effet encore largement tributaire des exports d’or noir (3/4 des recettes publiques et plus de 80 % de ses exportations).

 

Le projet de loi de finances prévoit des recettes budgétaires de 1 680 milliards de francs CFA pour l’année 2017, ce qui représente une baisse de 27% par rapport aux 2 333 milliards de F CFA de recettes estimées de l’année en cours. Il s’agit pour le pays d’un « moment difficile » selon le président Denis Sassou Nguesso, qui a déjà annoncé une baisse sensible des dépenses liées au train de vie de l’état.

 

Ce budget austère a été rendu public deux jours après un accord sur une baisse de la production des pays membres de l’Opep – dont le Congo fait partie. Il doit encore faire l’objet de l’aval du parlement.

Publié le 3 octobre 2016 à 15 h 20 min par La Rédaction

Laisser un commentaire