Salle presque vide pour l’investiture d’Ali Bongo Ondimba

Salle presque vide pour l’investiture d’Ali Bongo Ondimba

Le président gabonais, Ali Bongo, a été investi mardi pour un deuxième mandat après sa victoire très contestée aux présidentielles. La cérémonie s’est tenue mardi 27 septembre au palais du Bord de mer, en présence de 4 Chefs d’Etat africains.

 

Ali Bongo Ondimba a été investi Président du Gabon pour un nouveau septennat hier, moins de quatre jours après que la Cour constitutionnelle ait confirmé sa victoire lors du scrutin présidentiel contesté. Le chef de l’Etat l’a emporté avec moins de 6.000 voix d’avance sur son adversaire Jean Ping le 27 août. Les observateurs de l’Union européenne ont fait état d’irrégularités.

 

La communauté internationale remettant goblement ce resultat en question, seuls quatre chefs d’Etat africains ce sont déplacés pour assister à la cérémonie : Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, Faure Gnassingbé du Togo, Mouhamadou Issoufou du Niger et Evaristo Carvalho de Sao Tomé et Principe

 

Le Congo a été représenté par son Premier ministre. Le Maroc, la Centrafrique, le Tchad, le Cameroun, le Sénégal et la Guinée-Équatoriale ont envoyé des délégations. Par ailleurs, quatre des adversaires d’Ali Bongo Ondimba ont participé à la cérémonie d’investiture, tout comme le représentant de l’Union européenne au Gabon.

Publié le 28 septembre 2016 à 9 h 20 min par La Rédaction

Laisser un commentaire