Crash meurtrier d’hélicoptère en Angola

Crash meurtrier d’hélicoptère en Angola

Les services de sécurité angolais ont annoncé le crash d’un hélicoptère affrété par la société américaine chevron lundi, en soirée. Cet accident a fait six morts dont deux expatriés. Les recherches ont d’ores et déjà permis de retrouver quatre corps après un crash peut-être dû au mauvais temps. Chevron n’a pas encore réagi officiellement à ce drame.

 

L’exploitation pétrolière est à l’origine de six décès en Angola après le crash d’un hélicoptère qui a endeuillé le pays et la société concessionnaire de la plateforme vers laquelle l’accident a eu lieu. Parti lundi soir en direction de l’enclave angolaise de Cabinda, l’hélicoptère a, selon les premiers éléments recueillis, été victime de conditions météorologiques très difficiles. Dans sa courte déclaration à l’AFP, le capitaine Armando Nzawisa, en charge des opérations de secours, a souligné le « mauvais temps » lors de ce vol.

 

Chevron n’a pas encore réagi officiellement, mais on sait déjà que quatre Angolais et deux expatriés dont le pilote sud-africain font partie des victimes. Leur identité exacte n’est pas connue. Il faut rappeler que cette enclave fournit 60 % du pétrole exploité par l’Angola – un pays qui occupe la première place en la matière en Afrique sub-saharienne. Un nouveau coup dur pour le milieu pétrolier dans un contexte de prix bas qui met à mal les grandes majors comme Chevron.

Publié le 27 septembre 2016 à 10 h 28 min par La Rédaction

Laisser un commentaire