Le Congo équipe ses deux principales villes de bus électriques

Le Congo équipe ses deux principales villes de bus électriques

Des bus « 100% énergie verte » circulent désormais dans la capitale congolaise, et devraient être déployés à Pointe-Noire le 20 septembre prochain.

 

Depuis lundi, des bus électriques circulent à Brazzaville. Ces véhicules de 12 mètres, fonctionnant sans énergie fossile, sont capables d’emporter plus de 100 personnes. Le déploiement d’une flotte est prévu sous peu à Pointe-Noire.  Ces véhicules avaient déjà été expérimentés lors des Jeux africains de septembre 2015, à Brazzaville, quand une soixante de ces véhicules avaient été mis à disposition des délégations officielles à cette occasion.

 

Quasi-silencieux, ils n’émettent pas de CO2 grâce à une batterie LMP, à base de lithium. Au total, sept lignes de bus sont mis en circulation à Brazzaville. Le coût du transport est fixé à 150 francs CFA, soit 0,22 euro, le prix moyen des bus à gasoil dans la capitale congolaise.

 

Ces véhicules sont conçs et assemblés par le français Bolloré, qui développe ces solutions alternatives de transport. Le groupe, qui s’est lancé il y a plus de 20 ans avec activité historique de producteur de papiers et de films plastiques ultrafins, s’est orienté vers la production de matériaux et de composants électriques complets pour le stockage de l’électricité, entend occuper une place prépondérante dans le domaine de la « mobilité électrique ».

Publié le 13 septembre 2016 à 9 h 45 min par La Rédaction

Laisser un commentaire