Jean Ping se déclare « élu » Président du Gabon

Jean Ping se déclare « élu » Président du Gabon

Alors que le scrutin s’est clos samedi, Jean Ping a déclaré dimanche midi devant la presse qu’il était élu président de la République. Cette annonce anticipée – les résultats officiels ne sont attendus que mardi – plonge le pays dans l’incertitude car du côté du président sortant, les quelques sorties médiatiques vont dans le sens d’une réélection. A ce stade, difficile qui sortira in fine vainqueur de cet affrontement politique à haut risque.

 

« Je suis l’élu. J’attends que le président sortant m’appelle pour me féliciter », a lancé le principal opposant au président gabonais Ali Bongo Ondimba. Une déclaration fracassante à l’heure où les électeurs attendent avec impatience le résultat du scrutin attendu mercredi 31 août à 17 heures. Jean Ping, ancien cacique et plusieurs fois ministre sous l’ère Omar Bongo aurait-il réussi son pari de ravir le pouvoir à la famille Bongo par les urnes ? Rien n’est encore certain car le camp présidentiel estime être en tête du vote et se attend la proclamation des résultats pour faire des déclarations officielles.

 

Pour le moment, seul le ministre de l’Intérieur, Pacôme Moubelet a rappelé l’illégalité de la démarche de Jean Ping : « il est illégal de proclamer des résultats chiffrés en amont de l’annonce des autorités compétentes ». Le camp d’Ali Bongo est plus réservé, mais également certaine de remporter la victoire comme l’a affirmé le porte-parole du président : « Nous sommes en mesure d’affirmer que notre candidat, Ali Bongo Ondimba, emportera la victoire (…) Nous sommes déjà en route pour un second mandat ». L’incertitude règne donc plus que jamais et certains craignent des violences après la sortie médiatique de Jean Ping.

Publié le 29 août 2016 à 10 h 57 min par La Rédaction

Laisser un commentaire