Koffi Olomidé renvoyé en RDC après avoir agressé une danseuse

Koffi Olomidé renvoyé en RDC après avoir agressé une danseuse

Le célèbre chanteur congolais Koffi Olomidé a été arrêté vendredi soir à Nairobi, après avoir été filmé en train de frapper une de ses danseuses.

 

Quelques heures seulement après son arrivée à Nairobi où il devait jouer, samedi 22 juillet, un méga-concert très attendu, l’auteur du célèbre Selfie (Ekoti te) a été appréhendé par les forces de l’ordre. Il a été entendu en garde à vue, avant d’être expulsé du Kenya. En cause, une vidéo diffusée vendredi sur YouTube et très largement relayée sur Twitter et Facebook, le montrant frappant une de ses une danseuse de son groupe Quartier Latin.

 

« Je peux vous confirmer que mon client Koffi Olomide a été expulsé dans la matinée et je viens de lui parler. Il a atterri sans encombre à Kinshasa », a déclaré à la presse l’avocat kényan du chanteur Koffi Olomide, Me George Wajakoyah. Un nouvelle rassurante pour ses fans après que la députée kényane Joyce Lay, qui réclame déjà l’arrestation de Koffi Olomidé et la saisie de son passeport.

 

Invité sur le plateau de l’émission « Karibu Variétés » diffusée sur la télévision publique congolaise, le chanteur a déclaré « regretter » son geste, évoquant « un moment d’égarement ». « J’ai sur la conscience le devoir de dire à mes amis que je m’excuse. Je regrette au plus profond de moi-même ce qui est arrivé. Il s’est agi d’un moment de folie, un moment d’égarement. Je m’excuse auprès de tous les Congolais », a-t-il déclaré.

Publié le 25 juillet 2016 à 13 h 54 min par La Rédaction

Laisser un commentaire