RDC : l’opposition appelle à une nouvelle mobilisation

RDC : l’opposition appelle à une nouvelle mobilisation

En République démocratique du Congo (RDC), une nouvelle plateforme d’opposition dénommée le « Rassemblement Rechercher Rassemblement », a appelé à une mobilisation populaire nationale le 31 juillet prochain pour exiger la tenue dans les délais constitutionnels de l’élection présidentielle.

 

L’opposition congolaise a appelé lundi à une journée des manifestations populaires à travers le territoire national le 31 juillet prochain dans tout le pays. Le « Rassemblement des forces politiques et sociales de la RDC acquises au changement », nouveau groupe de qui regroupe plusieurs plateformes de l’opposition, a jugé « creux » le discours du chef de l’Etat à l’occasion du 56e anniversaire de l’indépendance du pays.

 

Dans son discours, Joseph Kabila avait notamment dénoncé les « ingérences étrangères dans les affaires intérieures de la RDC. » Au même moment se tenait à Addis-Abeba la première réunion du groupe de travail de la médiation menée par Edem Kodjo, ancien Premier ministre togolais, désigné comme facilitateur du dialogue politique congolais pour le compte de l’UA.

 

« C’est la constitution de la République qui a été signée par lui-même le 18 février 2006. C’est cette constitution qui interdit qu’à dater du 19 décembre, Kabila ne peut plus diriger la RDC », a déclaré lundi 4 juillet l’opposant Joseph Olengankoy. M. Olengankoy affirme que le peuple congolais « conservera jalousement » cette constitution « qui était passée par des voies référendaires ».

Publié le 6 juillet 2016 à 9 h 39 min par La Rédaction

Laisser un commentaire