Centrafrique : la guerre fratricide entre ex-Seleka continue de tuer

Centrafrique : la guerre fratricide entre ex-Seleka continue de tuer

Au moins 10 personnes ont été tuées et plus de 25 autres blessées dans des affrontements armés entre factions rebelles à Bambari, dans l’est de la Centrafrique.

 

Les ex-Seleka continuent leur guerre sans merci à l’est de la République centrafricaine. Les derniers combats ont eu lieu dans la ville minière de Bambari, ce lundi 05 juillet. Le bilan provisoire fait état d’au moins dix morts et de plusieurs dizaines de blessés. Des tirs nourris d’armes lourdes et légères ont été entendus pendant plusieurs heures et des civils ont perdu la vie.

 

Ces violences ne sont malheureusement pas isolées. Une vingtaine de personnes ont été tuées les 19 et 20 juin dans le nord, lors de combats opposant d’ex-Séléka à des Peuls armés. Mais les violences touchent aussi la capitale. Ainsi dans le PK5, le quartier musulman de Bangui, le 20 juin 2016, un groupe « d’autodéfense » a pris en otage six policiers.

 

« Alors que 2016 avait débuté sous de bons auspices, avec les élections réussies de février 2016, les événements récents qui se sont déroulés à Bangui et dans plusieurs endroits du pays me font craindre une nouvelle escalade de violence dans les mois à venir », a déclaré le Haut-Commissaire, le 4 juillet, dans un communiqué de presse.

Publié le 6 juillet 2016 à 9 h 24 min par La Rédaction

Laisser un commentaire