Des lionceaux pas si jeunes

Des lionceaux pas si jeunes

La Fédération camerounaise de football vient de communiquer au sujet d’une affaire de footballeurs qui ont menti sur leur âge. Réunis en stage de préparation dans le cadre de la prochaine CAN des moins de 17 ans, 14 joueurs présélectionnés ont été confondus par un examen. Ils ont menti sur leur âge et ont été exclus du groupe.

 

Les footballeurs africains auraient-ils un problème avec leur âge ? Après des soupçons portant sur des stars comme Samuel Eto’o ou Jay-Jay Okocha (Nigéria), ce sont 14 jours camerounais sélectionnés pour un stage de préparation à la CAN des moins de 17 ans (qui aura lieu en 2017) qui ont été rattrapés par la patrouille. L’ensemble du groupe composé de 48 jours a été soumis à un IRM et les résultats ont montré que 14 d’entre eux étaient plus âgés qu’ils ne le prétendaient.

 

Exclus immédiatement du groupe afin de respecter l’équité sportive et éviter une possible disqualification, les joueurs incriminés mettent à mal toute l’équipe. Pourtant, le sélectionneur Bertin Ebwelle se veut rassurant. « Il n’est pas question de s’alarmer même si certains joueurs qui avaient de bonnes qualités ont été recales par l’IRM. Tout le groupe va se mettre au travail avec les joueurs éligibles, afin d’avoir un groupe compétitif avant le début de la campagne des éliminatoires ».

Publié le 5 juillet 2016 à 10 h 07 min par La Rédaction

Laisser un commentaire