Gabon : Jean Pinget l’USP se rabibochent

Gabon : Jean Pinget l’USP se rabibochent

Jean Ping multiplie les signaux pour réintégrer l’Union sacrée pour la patrie, principal parti s’opposant au président sortant, Ali Bongo Ondimba, lors du scrutin présidentiel à venir au Gabon.

 

A un mois de la date clé, les rangs de l’opposition gabonaise se resserrent. Jean Ping, ancien patron de la Commission de l’Union africaine, qui avait tout d’abord fait chambre à part et lancé sa campagne sans consulter le reste de l’opposition, semble avoir changé d’avis. Il avait essayé, en se présentant de manière inopinée, de s’opposer comme leader naturel de l’opposition – une stratégie que n’avait lui avait valu les foudres d’une partie de l’USP.

 

Les tensions avaient atteint leur comble lorsque Jean de Dieu Moukagni Iwangou, leader de l’Union du peuple gabonais, un des principaux acteurs de l’USP l’avait conspué : « Ping ne fait plus partie de notre coalition. Je lui souhaite bon vent ! » La course pour la présidentielle du 27 août ne s’étant pas déroulée comme M Ping l’avait prévu, il semble désormais enclin à unir ses forces avec le mouvement. Ses avances n’ont pour l’instant pas donné suite.

Publié le 30 juin 2016 à 15 h 06 min par La Rédaction

Laisser un commentaire