Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison par la CPI

Jean-Pierre Bemba condamné à 18 ans de prison par la CPI

Reconnu coupable de crimes contre l’humanité et crimes de guerre le 21 mars dernier par la CPI, Jean-Pierre Bemba a finalement été condamné à 18 années de prison ce 21 juin 2016. L’ancien Vice-président de la République du Congo a dirigé et a été reconnu responsable de nombreux viols et massacres perpétrés par ses troupes alors acheminées en Centrafrique pour prévenir d’un coup d’Etat.

 

Incarcéré depuis 2008, Jean-Pierre Bemba a été jugé par la CPI à La Haye pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre. Les faits remontent à la période chaotique de 2002-2003 pendant laquelle La République centrafricaine connaissait déjà alors de graves troubles politiques. Allié au président centrafricain Ange-Félix Patassé, Jean-Pierre Bemba a profité de son statut de Vice-président du Congo pour venir intervenir de la manière la plus brutale qui soit dans le conflit. De très nombreux viols et meurtres ont été commis par les troupes sous son commandement.

 

Le procureur avait requis une peine supérieure à 25 ans de prison, mais ce moindre mal pour l’accusé n’est pas une victoire pour ses avocats qui ont déjà indiqué qu’ils feraient appel de ce jugement. Bien qu’il garde des ambitions présidentielles avec un scrutin prévu en RDC cette année, Jean-Pierre Bemba semble bien être mis sur la touche pour un long moment car les 5 500 victimes recensées sont prêtes à continuer la lutte dans les prétoires.

Publié le 21 juin 2016 à 17 h 12 min par La Rédaction

Laisser un commentaire