L’Afrique centrale à la recherche de financements dans l’énergie

L’Afrique centrale à la recherche de financements dans l’énergie

La table ronde des bailleurs de fonds du secteur de l’énergie de l’Afrique centrale qui s’est tenue le 18 juin à Bruxelles a mis en avant 16 projets prioritaires pour la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). Présidé par le ministre gabonais de l’Energie et des ressources hydrauliques, Guy Bertrand Mapangou, cet événement pourrait dessiner le futur visage de l’énergie dans la sous-région.

 

L’Afrique centrale a des besoins urgents dans le secteur énergétique. Les pays en sont conscients et se sont retrouvés le 18 juin à Bruxelles dans le cadre d’une table ronde des bailleurs de fond. A cette occasion, 16 projets ont été présentés car considérés comme prioritaires pour assurer un bon avenir économique dans la région. On compte parmi ces projets, l’électrification de Mbinda et Mayoko (Congo) à partir de Lekoko au Gabon, l’électrification de Bongor (Tchad) à partir de Yagoua au Cameroun ou encore de l’interconnexion Inga-Cabinda-Pointe Noire.

 

L’objectif est d’attirer les investisseurs institutionnels internationaux afin de prendre part à ces projets qui nécessitent des financements nombreux. Les arguments devront faire mouche car au-delà de l’intérêt pour les populations locales et le commerce, les investisseurs attendent aussi un vrai retour sur investissement in fine.

Publié le 20 juin 2016 à 10 h 05 min par La Rédaction

Laisser un commentaire