Gabon : emprisonnement de 2 journalistes pour outrage au président

Gabon : emprisonnement de 2 journalistes pour outrage au président

Deux journalistes gabonais travaillant pour l’hebdomadaire l’Aube ont été condamnés jeudi dernier par la Cour d’Appel de Libreville, à des lourdes peines de prison, suite à une plainte du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, pour outrage au président de la République.

 

L’affaire remonte à janvier 2015, alors que le chef de l’Etat gabonais assiste à un match de football opposant le Gabon à la Guinée Equatoriale lors de la CAN 2015. Le Gabon perd le match et se fait éliminer dès le 1er tour de la CAN 2015. L’hebdomadaire accuse le président d’avoir « porté malchance » à l’équipe, lui faisant porter la responsabilité de cet échec.

 

L’article, accompagné d’une caricature du président gabonais en tenue de féticheur a visiblement déplu à ce dernier. Trainés en justice, les deux journalistes de l’hebdomadaire l’Aube écopent respectivement, d’« un an de prison dont 6 mois fermes et une amende de 500.000 FCFA » pour l’un, et d’«un an de prison dont 2 mois fermes et 1 million de FCFA d’amende» pour l’autre. L’employeur, l’hebdomadaire l’Aube, est condamné aux dépens, à payer les dommages et intérêts à la victime, le chef de l’Etat Ali Bongo.

Publié le 13 juin 2016 à 11 h 07 min par La Rédaction

Laisser un commentaire