Congo-Brazzaville : légère baisse des dépenses publiques

Congo-Brazzaville : légère baisse des dépenses publiques

Invoquant la conjecture économique défavorable et du recul des recettes pétrolières, le gouvernement congolais a décidé, de l’adoption d’une loi de finances rectificative, prévoyant une réduction de 8% des dépenses prévues en 2016.

 

Réuni à Brazzaville le mercredi 1er juin, le gouvernement congolais a examiné et approuvé une réduction des dépenses publiques pour l’année à venir. Le projet de loi de finances rectificative, a été défendu devant le parlement par le Premier ministre Clément Mouamba ce vendredi. Le texte adopté par l’assemblée prévoit une baisse des ressources budgétaires attendues en 2016, ramenées à 2 121,5 milliards de F CFA, contre 2 333 milliards de F CFA dans la loi initiale, soit une baisse de -211,5 milliards de F CFA (environ – 8%).

 

La masse salariale supportée par l’État reste inchangée, à 410,1 milliards FCFA. Les dépenses de fonctionnement courant passent, quant à elle, de 319,5 milliards FCFA à 301,3 milliards, marquant la volonté de l’État de « donner l’exemple, en réduisant son propre train de vie » d’après le ministre.

 

Le gouvernement avait décidé d’une augmentation significative de sa production, qui n’aura pas pu compenser la forte baisse du prix du baril du pétrole, principale source de revenus de l’Etat.

Publié le 6 juin 2016 à 10 h 49 min par La Rédaction

Laisser un commentaire