Grippe aviaire : lancement d’une campagne de désinfection

Grippe aviaire : lancement d’une campagne de désinfection

Le ministère camerounais de l’Elevage, des pêches et des industries animales vient de lancer une grande campagne de désinfection des marchés aviaires après l’apparition confirmée le 25 mai dernier d’un cas de grippe aviaire à Yaoundé. Les commerçants souffrent de cette mesure qu’ils savent pourtant nécessaire pour ne pas mettre plus à mal leur industrie.

 

Le 2 juin, une grande campagne de désinfection des espaces commerciaux de poulets de Mvog-Ada (Yaoundé) a été lancée par les services du ministère de l’Elevage. Le but est d’éviter une épidémie de grippe aviaire dont les conséquences en termes économique et de santé publique seraient catastrophiques. Ce plan devrait durer de deux semaines à un mois. Une période longue, mais nécessaire que comprennent bien les éleveurs de volaille.

 

Le président de l’association Solidarité dans la volaille, Guy Merlin Heugang explique que la situation « est difficile depuis quelques semaines. Tous les 2 000 vendeurs de poulets de ce marché sont aux abois du fait de ne plus rien vendre. C’est le plus grand secteur qui fait la distribution des poulets dans la sous-région. Donc, il est important de se prémunir parce qu’après tout, c’est pour notre bien et celui de nos clients ».

 

Les autorités ne veulent prendre aucun risque dans la mesure où le foyer d’infection qui a été détecté a déjà tué plus de 15 000 volailles sur les 33 000 que comprenait le complexe. Comme le dit justement l’adage, mieux vaut prévenir que guérir.

Publié le 4 juin 2016 à 10 h 02 min par La Rédaction

Laisser un commentaire