RDC : Moïse Katumbi en Europe pour des « examens complémentaires » de santé

RDC : Moïse Katumbi en Europe pour des « examens complémentaires » de santé

Après son inculpation pour atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État, Moïse Katumbi, candidat à la présidentielle en RDC a été autorisé à quitter le territoire national pour suivre des soins médicaux. Il a quitté samedi l’Afrique du Sud pour aller poursuivre des « soins complémentaires » à Londres.

 

L’opposant congolais, Moïse Katumbi, est en Europe depuis samedi soir. L’ex-gouverneur du Katanga a quitté l’Afrique du Sud, où il s’était rendu pour ses soins, avec le feu vert du procureur général de la République démocratique du Congo (RDC). Il s’y rend pour y suivre des « examens complémentaires » ans des établissements « spécialisés » d’après son entourage.

 

Moïse Katumbi pourrait également profiter de ce séjour en Europe pour des rencontres politiques. La poursuite de sa campagne semble difficile, aussi pourrait-il participer à une rencontre d’opposants congolais que l’UDPS tente d’organiser à Bruxelles. Selon son avocat, l’affaire judiciaire qui le vise semble à même d’entériner le scénario voulu par Kinshasa : disqualifier de la course un candidat populaire devenu le principal rival du président sortant.

 

Dans son cas, l’audition a été suspendue le jour où il a été agressé par les forces de l’ordre. Mais le parquet a promis de la reprendre dès qu’il serait rétabli.

Publié le 30 mai 2016 à 15 h 50 min par Léa Duval

Laisser un commentaire