L’appétit du Cameroun pour les investisseurs

L’appétit du Cameroun pour les investisseurs

Acteur trop peu visible sur la scène internationale, le Cameroun entend attirer les investissements étrangers afin d’accélérer la croissance du pays. C’est dans ce but que les autorités ont organisé avec l’aide de l’agence française Havas Worldwide une conférence économique internationale intitulée « Investir au Cameroun, terre d’attractivités ».

 

Ouverte le 17 mai par le président camerounais Paul Biya, la conférence a été l’occasion de mettre en avant les points forts du pays. Une stabilité politique à toute épreuve qui fait la fierté du président Biya, en poste depuis 1982, mais aussi un taux de scolarisation parmi les plus hauts du continent. Deux atouts dont beaucoup de pays africains ne peuvent pas se prévaloir.

 

En termes d’investissements, il a été rappelé que le Cameroun dispose de la seconde force hydro-électrique en Afrique. Le ministre camerounais des Finances à quant à lui souligné la stabilité de la croissance avec une hausse moyenne de 5 % au cours des cinq dernières années. La « bonne gestion » des finances publiques a également été un atout mis en avant pour attirer des investisseurs de plus en plus méfiants vis-à-vis d’Etat à la santé financière fragile.

Publié le 23 mai 2016 à 10 h 53 min par Rédaction

Laisser un commentaire