Hissène Habré bientôt fixé sur son sort

Hissène Habré bientôt fixé sur son sort

Ancien président du Tchad, écarté du pouvoir par une rébellion armée en 1990, Hissène Habré est sur le point de conclure une bataille judiciaire longue de plusieurs années. Réfugié au Sénégal et poursuivi par de nombreux plaignants, il a finalement été arrêté le 30 juin 2013. Après un procès long de deux mois, Hissène Habré saura quel avenir conduira sa destiné.

 

Quel avenir pour l’ancien président du Tchad ? Après deux mois d’un procès qui s’est déroulé au Sénégal sous la juridiction des Chambres africaines extraordinaires (CAE) présidées par le juge Gberdao Gustave Kam, Hissène Habré est en passe de savoir s’il ressortira libre ou non. Concluant un réquisitoire fleuve de sept heures, le procureur général des Chambres africaines extraordinaires, a requis la réclusion criminelle à perpétuité ainsi que la confiscation de l’ensemble des biens d’Hissène Habré.

 

Les avocats de l’accusé ont quant à eux demandé l’acquittement de leur client même si ils devraient avoir du mal à convaincre les juges avec des charges particulièrement lourdes (crimes contre l’humanité, crimes de guerre et actes de torture) et un ancien président qui a refusé de répondre aux questions et qui a multiplié les incidents de séance. La sentence sera prononcée le 30 mai prochain sous le regard de la communauté internationale et des victimes tchadiennes de cette période trouble.

Publié le 23 mai 2016 à 10 h 06 min par Rédaction

Laisser un commentaire