Idriss Déby rempile officiellement

Idriss Déby rempile officiellement

Grand favori de l’élection présidentielle, Idriss Déby Itno n’a pas déçu ses partisans et soutiens en s’imposant une nouvelle fois dès le premier tour du scrutin. Crédité d’un peu moins de 60 % des suffrages, le président a vu sa victoire officiellement confirmée par le Conseil constitutionnel ce mardi.

 

Ce sera donc un cinquième mandat en faveur d’Idriss Déby. Grand favori du scrutin présidentiel, le président en exercice a remporté 59,92 % des voix à l’issue du premier tour. Réélu, le président doit faire face à la fronde de l’opposition qui ne reconnaît pas les résultats validés par le Conseil constitutionnel. L’institution a d’ailleurs jugé irrecevable la demande d’invalidation du scrutin. L’opposition ne compte pas en rester là et appelle à une « Journée ville morte ».

 

Le candidat de l’UNDR, Saleh Kebzabo, officiellement crédité de 12 % des voix estime être arrivé en tête avec environ 33 % des suffrages et garde le moral malgré ce « holdup démocratique ». « Nous disons que l’opposition que Déby va affronter bientôt, est une opposition résolue à lui faire face de façon dynamique. Et c’est pour cela que nous avons lancé ce mot d’ordre, qui est le premier d’une série d’actions que nous allons mener dans les jours et les semaines qui viennent ». Cela commencera donc par une « Journée ville morte » que les autorités ont balayé d’un revers de main en appelant les citoyens à « vaquer normalement à leurs occupations ».

Publié le 5 mai 2016 à 8 h 20 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire