Guinée équatoriale : le pays reste calme pour une présidentielle sans enjeu

Guinée équatoriale : le pays reste calme pour une présidentielle sans enjeu

Les Equato-Guinéens ont voté dimanche dans le calme pour une présidentielle qui devrait réélire une fois de plus Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le chef d’Etat africain au pouvoir depuis le plus longtemps – 37 ans.

 

Les élections présidentielles ont débuté dimanche en Guinée équatoriale, dans lesquelles le président sortant Teodoro Obiang Nguema fait face à six autres candidats pour le prochain septennat présidentiel.  Selon le président du Comité national électoral Clemente Engonga Nguema Onguene, qui est aussi le premier vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, 323.954 électeurs sont enregistrés pour aller voter dans un des 1.357 bureaux de vote à travers le pays, et 8.086 autres électeurs de l’étranger sont enregistrés pour voter dans un des 40 bureaux de vote à l’étranger.

 

Obiang a déclaré face aux journalistes que le soutien qu’il a reçu lors de sa campagne lui garantit la victoire. Malgré la manne pétrolière qui fait de leur minuscule pays l’un des plus riches du continent africain, la majorité de la population de la Guinée équatoriale vit sous le seuil de la pauvreté à cause de la corruption de son élite et la mauvaise gestion des revenus pétroliers. L’économie équato-guinéenne connaît une forte contraction depuis 3 ans à cause de la chute du prix du pétrole.

Publié le 26 avril 2016 à 8 h 13 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire