Saisies de biens immobiliers appartenant à la famille Bongo

Saisies de biens immobiliers appartenant à la famille Bongo

L’affaire des « biens mal acquis » refait une entrée spectaculaire sur le devant de la scène médiatique avec la saisie de plusieurs biens immobiliers appartenant à la famille Bongo. L’ancien président, aujourd’hui décédé, Omar Bongo et son fils Ali, actuel président du Gabon sont visés tout comme la famille Obiang qui dirige la Guinée équatoriale depuis plus de trois décennies.

 

Selon l’AFP, des juges français ont saisi il y a peu une société civile immobilière (SCI) nommée Emeraude et détentrice d’un hôtel particulier situé dans le XVIe arrondissement de Paris et d’une villa à Nice. L’ex-président Omar Bongo et sa femme auraient eu des parts dans cette société. A noter que ce sont eux qui étaient visés au début de l’enquête en 2007 soit deux ans avant le décès d’Omar Bongo.

 

D’autres biens seraient dans le collimateur des enquêteurs et de la justice notamment ceux qui seraient détenus par des membres du clan Obiang (Guinée équatoriale). Le Congo serait également visé par une investigation qui ne fait que prendre de l’ampleur et qui n’a pour le moment suscité aucune réaction officielle dans les différentes capitales concernées.

Publié le 23 avril 2016 à 11 h 27 min par Mathilde Grandjean

Laisser un commentaire