La RDC plaide pour une réduction des effectifs de la Monusco

La RDC plaide pour une réduction des effectifs de la Monusco

La République démocratique du Congo a fait savoir qu’elle souhaitait une réduction de moitié des forces onusiennes de la Monusco dans l’est du pays d’ici à la fin de l’année.

 

Forte de 20 000 hommes, la Monusco combat les rebelles qui sèment la désolation dans l’Est d’une RDC très fragilisée. Le ministre congolais des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda, explique qu’il ne s’agit aucunement d’un retrait précipité et que les troupes congolaises seront en mesure de maintenir un haut degré de sécurité.

 

L’ONU se montre quant à elle bien plus réservée sur la question. Son secrétaire général, Ban Ki-moon a déclaré le 21 mars qu’il était très préoccupé par la situation politique dans le pays qui pourrait amener à un regain de tensions si des « élections crédibles » n’ont pas lieu prochainement. Le président Joseph Kabila pourrait en effet contourner la Constitution pour se représenter. C’est pourquoi l’ONU n’envisage qu’un retrait d’environ 1 700 hommes pour le moment. Le bras de fer entre Ban Ki-moon et les autorités congolaises ne fait que commencer.

Publié le 25 mars 2016 à 9 h 26 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire